La fibre optique

TRÉSILLEY : LE TRÈS HAUT DÉBIT POUR NOËL

 

Une armoire de montée en débit internet a été mise en service à Trésilley. Les habitants profiteront bientôt de cette politique d’aménagement numérique, qui va s’accélérer en 2016.

À Trésilley, 99 % des foyers vont désormais pouvoir profiter des offres « triple play » des fournisseurs d’accès internet. Photo Sam COULON

À Trésilley, 99 % des foyers vont désormais pouvoir profiter des offres « triple play » des fournisseurs d’accès internet. Photo Sam COULON

 

 

À Trésilley, près de Rioz, les habitants trouveront le haut débit internet au pied du sapin. Dès le 23 décembre, ceux qui le souhaitent pourront même bénéficier du très haut débit.

Dans le village, aujourd’hui, 60 % des foyers n’ont accès qu’à 512 Kbits/s ; dans ce cas, l’usage d’internet est très limité. Demain, la quasi-totalité des habitants seront éligibles au minimum à 8 Mbits/s, un seuil qui permet de souscrire des offres « triple play » (téléphone, internet et télévision). Selon les endroits, les 50 Mbits/s pourront être atteints. C’est près de 100 fois plus rapide que les 512 Kbits/s actuels…

Olivier Maurand, adjoint au maire, mais aussi père de trois enfants, mesure ce que cette montée en puissance va changer au quotidien. « Chez moi, avec mon abonnement de 3 Mbits/s, aller sur internet ne pose pas de problème quand je suis tout seul. Mais quand les enfants sont sur l’ordinateur ou la tablette, c’est tout de suite limité. Il y a embouteillage, et ça râle ! » La nouvelle offre qui arrive à Trésilley « répond à une grande attente des habitants », constate-t-il.

60 villages équipés d’ici mars 2016

Le maire du village en a eu l’illustration tout récemment. « Des gens intéressés par une maison en vente sont venus me voir pour m’expliquer qu’ils avaient besoin d‘un gros débit internet, parce qu’ils travaillent beaucoup depuis chez eux », raconte Emmanuel Fleurot. « Je leur ai parlé des investissements en cours, et ils ont acheté. »

Les armoires de montée en débit internet mises en service jeudi à Trésilley et à Chambornay-lès-Bellevaux sont les premières d’une longue série. Dans le cadre de la politique d’aménagement impulsée par le conseil départemental, le syndicat mixte Haute-Saône numérique va équiper 223 sites à travers le département d’ici 2017. Le rythme va maintenant s’accélérer : fin mars 2016, ce sont 60 communes jusqu’ici privées du haut débit internet qui doivent être reliées au nouveau réseau. À terme, 40.200 foyers haut-saônois pourront y avoir accès.

À Trésilley, Yves Krattinger s’est réjoui que le projet initié par le Département en 2011 commence à porter ses fruits. « Nous avons la démonstration que ce qui est fait apporte beaucoup », a commenté le président de Haute-Saône numérique. « Le monde rural sans haut débit est condamné à mourir. On va travailler pour tout le monde, partout, sans parti pris géographique ou politique. »

Après le pays riolais, le déploiement se poursuivra dans le pays de Lure, le secteur des Mille étangs, celui des Quatre rivières, les hauts du val de Saône, le pays de Luxeuil, les monts de Gy, le secteur de Rahin et Chérimont ou encore la haute vallée de l’Ognon.

Guillaume MINAUX 

 

Comment ça marche ?

La fibre optique arrive désormais au cœur de Trésilley, dans l’armoire installée au centre du village. À partir de là, c’est le réseau en cuivre qui dessert les habitations, avec la possibilité d’accéder à la technologie VDSL2, une sorte d’ADSL amélioré. Auparavant, le réseau de fibre optique le plus proche de Trésilley était situé à Rioz, d’où une forte déperdition de débit internet.

Le 23 décembre, sans rien faire, les habitants de Trésilley bénéficieront d’une montée en débit significative : Orange estime qu’ils passeront à 10 Mbits/s. Ceux qui souhaitent changer de forfait internet pour profiter du « Triple play », ou pour avoir encore plus de débit, peuvent s’adresser à n’importe quel fournisseur d’accès internet.

Est républicain du 11/12/2015

 

Selon votre fournisseur, il se peut que vous deviez changer de matériel (ex. livebox) pour bénéficier du très haut débit.